AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « no, he can't read my poker face. » ♪ l.k.s

Aller en bas 
AuteurMessage
Robynn A. Stonhem

avatar

- crédit(s); : Chamallow.
a.brody
Messages : 22
Date d'inscription : 17/07/2010

- SQUEEZE YOU ASS;
- with a friend, everything is possible;:
your group;: would you come in my tipi?

MessageSujet: « no, he can't read my poker face. » ♪ l.k.s   Lun 19 Juil - 21:22

    KEEGAN &' ROBYNN at captain jack's.
« au café ? mais qu'est-ce qu'on irait foutre dans un café, à trois heures de l'après-midi ? » oui, c'était bien le genre de réactions que pouvait avoir robynn. En fait, c'était vraiment les réactions qu'il avait, et ça à chacune des propositions de son frère. Ça faisait bientôt une demie-heure que ce dernier tentait de le faire se bouger, en vain, bien évidemment. Robynn n'était pas vraiment comme ça ; en vacances, il ne foutait rien de ses journées, et puis, quand le soleil commençait à redescendre dans le ciel, lui commençait enfin à se bouger. Pourtant, dans ses souvenirs, il n'était pas vraiment un homme du soir, mais plutôt quelqu'un d'actif dans la journée. Pour dire vrai, c'est peu de temps après sa rupture qu'il avait commencé à chambouler toutes ses horaires. Dans les premières semaines, rien n'avait vraiment changé, mais très vite, libre comme l'air il avait réalisé qu'il pouvait trainer autant qu'il voulait. De jour comme de nuit. C'est là que tout avait réellement commencé ; les sorties jusque tard dans la nuit, le réveil aux alentours de midi. Et plus le temps passait, plus il s'enfonçait.

Assis devant la télé, plongé dans le noir, il avait quand même été contraint de suivre son frère. Parce qu'à la télé, plus rien ne l'intéressait. Et parce que dans la chambre, déjà, il faisait une chaleur à crever. Alors, ni une, ni deux ; le jeune homme changea vite fait de tee-shirt et hop', direction chez m'sieur Jack's, le capitaine.

« j'hallucine. y ont que du poisson à bouffer ici ou ça leur arrive de faire autre chose ? » Non non, Robynn n'était pas un éternel insatisfait. Parfois, oui, ça lui arrivait d'être content. Bon, oui, il fallait bien avouer que c'était de plus en plus rare, mais s'était déjà ça. Tenant la carte entre les mains, le jeune homme la parcouru une nouvelle fois des yeux et son soupir marqua le début d'une énième plainte. « nan, sans déconner, j'peux pas manger ça moi. allez viens, on va bouffer ailleurs ! » Naturellement, il se serait levé en disant ça, mais là, c'est vrai qu'il pouvait lire le refus dans les yeux de son frère. En même temps, Robynn le comprenait ; depuis le début de la journée, il avait refusé toutes ses propositions avec des arguments plus que ridicules. Il avait passé son temps devant la télé, et maintenant qu'il était enfin sorti, c'était pour se plaindre sans arrêt. Robynn n'aurait pas été lui qu'il s'en serait surement foutu une. « woahw, douc'ment, j'ai l'impression que rien qu'avec tes yeux, tu vas m'transpercer la tête quoi ! » Ouais, y'avait vraiment des jours où il réussissait à s'auto-détester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L. Keegan Stonhem

avatar

- crédit(s); : cristalline.
Messages : 18
Date d'inscription : 17/07/2010

- SQUEEZE YOU ASS;
- with a friend, everything is possible;:
your group;: I wanna take a ride on your disco strick.

MessageSujet: Re: « no, he can't read my poker face. » ♪ l.k.s   Mar 20 Juil - 21:09

    Avez-vous déjà tenté de convaincre un sac de patates de bouger ? Si oui, vous savez ce que c’est de tenter de convaincre Robynn de bouger, pendant un après-midi. Puisque le soir, monsieur semblait tout d’un coup prêt à faire le tour du monde ! Mais l’aprem ? ‘Oh mon dieu, quelle horreur, sortir pendant que le soleil est sorti ?!’ Keegan n’en pouvait tout simplement plus de supporter son frère à tous les jours, écrasé sur le lit. C’est pourquoi il avait décidé de le faire sortir. Sans doute l’une des pires idées de sa vie. Ça faisait à peu près trente minutes qu’il proposait toutes activités possibles en tournant en rond dans la chambre et que son frère les refusait toutes. Mais, par un certain miracle, Robynn finit par accepter le café. Keegan ne demanda pas d’explication, il s’en foutait bien des raisons, il avait réussi à le faire sortir.

    « j'hallucine. y ont que du poisson à bouffer ici ou ça leur arrive de faire autre chose ? » lâcha son frère. Keegan lui lança un regard genre ‘tu veux savoir où j’le mettrais, c’foutu poisson ?’. Patience, se répétait le jeune homme qui était sur le point d’exploser. Robynn était, ces temps-ci, comme un défi sur pattes, s’il était capable de le supporter; il pouvait tout supporter. Pendant qu’il regardait le menu, il entendit son frère parler de s’en aller parce qu’il n’y avait que du poisson et blablabla. Keegan releva aussitôt le regard et tenta de le trucider mentalement. Le brun regretta quelques secondes de ne pas avoir ce pouvoir, suffisamment pour qu’il puisse entendre son frère lui faire une remarque. « woahw, douc'ment, j'ai l'impression que rien qu'avec tes yeux, tu vas m'transpercer la tête quoi ! » Le jeune homme fit une moue en répondant. « En fait, j’en étais plutôt à m’demander si, après t’avoir coupé en morceaux, les poissons qu’tu sembles tant détester voudraient bien t’avaler ou s’ils te trouveraient trop dégueulasse. » répondit Keegan, d’un ton plutôt calme pour tout ce qu’il débitait.

    C’est à ce moment que la serveuse débarqua, un sourire collé au visage. Le genre de sourire qui dit ‘me reste plus qu’une heure, allez, j’suis capable’. Le brun lança un avertissement du regard à son frère, il disait un seul truc qui lui filait la honte et c’était mort pour lui, quoi. « Euuh, on va prendre, huum… pas du poisson… Vous n’foutez pas du poisson dans l’café, toujours ? Ouais, j’imagine… euh, on va prendre deux cafés, s’vous-plait. » débita le jeune homme, le regard sur le mur, il avait commandé pour son frère, mais il s’en foutait un peu sur le coup. Est-ce qu’il avait vraiment sorti des conneries pareilles ? Ouais, on dirait. ‘Faut dire, depuis quelques temps, il était d’un mal à l’aise devant les femmes, s’en était complètement fou. Qu’est-ce qu’il lui prenait, bon sang ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« no, he can't read my poker face. » ♪ l.k.s
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ca mord en aout 2011 ??
» SAMHRADH (ally x Poker), nouvelles photos p3
» ALLY ET POKER
» poker
» Pokerstrategy, la nouvelle école de poker en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- SQUEEZE YOUR ASS; :: MARSH HARBOUR. :: ― CAPTAIN JACK'S ;-
Sauter vers: